Groupes convoqués
Assemblée Permanente
Type de réunion
Débat et construction

Correction mineure du point de programme sur le contrôle des exportations des technologies de surveillance et de censure

Bichon -

J’ai récemment relu le programme, qui est une des vitrines du parti, afin d’en corriger les coquilles, fautes d’orthographe ou de typographie. Dans ce cadre, j’ai aussi repéré des corrections mineures à y apporter, changeant marginalement le sens des phrases ou potentiellement non voulues (choisir entre le singulier ou pluriel par exemple).



Cette modification concerne le point de programme sur le contrôle des exportations des technologies de surveillance et de censure. Il y a écrit « àpar » à propos de l’exportation de technologies de surveillance fabriquées en Europe et de pays autoritaires. D’après le contexte, ça semble plutôt être « à » des pays autoritaires, d’autant que le point concerne l’export.

Nous ne soutiendrons pas la prolifération, par le biais de crédits à l'exportation ou d'autres garanties de l'État, de technologies de surveillance et de censure fabriquées en Europe àpar des pays autoritaires qui ne respecteraient pas l'état de droit.

deviendrait

Nous ne soutiendrons pas la prolifération, par le biais de crédits à l'exportation ou d'autres garanties de l'État, de technologies de surveillance et de censure fabriquées en Europe à des pays autoritaires qui ne respecteraient pas l'État de droit.



3 arguments

  • Congressus
    le 30/03/2024 à 21:54

    Exposé des motifs

    J’ai récemment relu le programme, qui est une des vitrines du parti, afin d’en corriger les coquilles, fautes d’orthographe ou de typographie. Dans ce cadre, j’ai aussi repéré des corrections mineures à y apporter, changeant marginalement le sens des phrases ou potentiellement non voulues (choisir entre le singulier ou pluriel par exemple).

    Contenu de la proposition

    Cette modification concerne le point de programme sur le contrôle des exportations des technologies de surveillance et de censure. Il y a écrit « àpar » à propos de l’exportation de technologies de surveillance fabriquées en Europe et de pays autoritaires. D’après le contexte, ça semble plutôt être « à » des pays autoritaires, d’autant que le point concerne l’export.

    Nous ne soutiendrons pas la prolifération, par le biais de crédits à l’exportation ou d’autres garanties de l’État, de technologies de surveillance et de censure fabriquées en Europe àpar des pays autoritaires qui ne respecteraient pas l’état de droit.

    deviendrait

    Nous ne soutiendrons pas la prolifération, par le biais de crédits à l’exportation ou d’autres garanties de l’État, de technologies de surveillance et de censure fabriquées en Europe à des pays autoritaires qui ne respecteraient pas l’État de droit.


    Lien vers Congressus : Congressus : Session Avril 2024 - Assemblée Permanente - Correction mineure du point de programme sur le contrôle des exportations des technologies de surveillance et de censure

        Rapporteur : @Bichon
  • Ruraleur
    le 07/04/2024 à 14:53

    Je soutiens

  • r4096
    le 07/04/2024 à 17:12

    Je soutiens


  • Aucun amendement proposé