Groupes convoqués
Assemblée Permanente
Type de réunion
Discussion et co-construction

Révision des conseils et du secrétariat - suppression de l'équipe technique

Macavity - Dadourlou, Ferguson

Certaines défaillances dans la gestion des équipes sont apparues cette année. La structure telle que construite initialement a été pensée pour un grand nombre d’adhérents, à savoir plusieurs milliers. Nous sommes loin du compte aujourd’hui. Les conseils ne sont pas remplis. Nous gagnerions à bénéficier d’une plus grand flexibilité et lisibilité dans la répartitions des pouvoirs et des devoirs.

Avec comme objectif la suppression complète des équipes, nous suggérons dans cette motion en particulier la suppression de l’équipe technique. Les mécanismes de cooptation ne garantissent pas la compétence et la présence régulière des personnes recrutées. Certaines prérogatives des équipes sont actuellement traitées par les conseils. Plutôt que de s’attarder à définir des liens de subordinations, nous proposons de transférer toutes les compétences des équipes à leurs conseils de rattachement naturel.

Les prérogatives de l’équipe technique iraient au conseil technique.

Il a été évoqué l’argument que fusionner équipe et conseil techniques mélange des prérogatives purement techniques et d’autres plus politiques. Or, les conseils possèdent déjà des prérogatives purement techniques. Il reste tout à fait possible pour les conseils de déléguer des tâches dites purement techniques à un équipage. Cela sera d’autant plus vrai une fois la fusion en place.

Ensuite a été évoqué l’argument que pouvaient arriver aux conseils des personnes qui n’étaient pas forcément triées pour leurs compétences. Autrement, il s’agit d’une question de confiance faite aux pirates pour décider de qui est compétent ou non. Nous avons créé un système qui répond justement à ce type classique de problématique, par la délégation, par l’établissement d’un débat contradictoire, par la mise en place de systèmes de votes appropriés.

Supprimer les liens réels ou informels de subordination peut également être envisagé comme une tentative dite « misarchiste », « anarchiste », « libertaire» de suppression des liens de pouvoirs. Cela permettrait également peut-être d’amener à plus d’intérêt envers ces postes, plus d’engagement, plus de participation du fait d’une plus grande flexibilité. Cela amènerait de fait à une suppression du rôle de simples exécutants.

Enfin, point intéressant des Statuts actuels, la description des prérogatives du conseil technique ne nécessite pas d’être amendée, puisqu’elles incluent déjà dans leur formulation les missions propres à l’équipe technique.



L’article 15 des Statuts est abrogé.

Si jamais la motion sur la suppression de l’équipe communication extérieure est également acceptée, la mention des équipes est ainsi retirée de l’article 4 des Statuts :

Article 4-1 : L’assemblée permanente est le regroupement de tous les pirates.

Elle est compétente pour approuver :

La création des équipages et de leur reconduction à l’échéance de la période d’activité ;

Les rapports de fonctionnement des équipages ;

Les budgets des projets annuels ou ponctuels ;

Les Codes de fonctionnement des conseils, coordinations et équipages ;

Les nominations faites par cooptation ;

Les motions programmatiques ;

Les motions politiques ;

Les motions de modification du règlement intérieur ;

L’ordre du jour de l’assemblée statutaire ;

Les sanctions prises par le Tribunal des Pirates ;

Toutes décisions ne relevant pas de la compétence d’un autre organe interne.

0 argument pour

0 argument contre


  • Aucun amendement proposé