Groupes convoqués
Assemblée Permanente
Type de réunion
Discussion et co-construction

Amendement pour Charte d'alliance avec le Parti Pirate en vue des Municipales 2020

Vincent M.

Amendement pour Charte d'alliance avec le Parti Pirate en vue des Municipales 2020



Les co-listiers du candidat investi par le Parti Pirate s'engagent à faire tout leur possible pour respecter les valeurs suivantes :

  • Les Pirates sont libres : un vote de groupe ne peut être imposé à un élu pirate.

  • La démocratie par les habitant∙e∙s : le pouvoir ne doit plus être concentré dans les mains de quelques un·e·s mais au contraire se retrouver à tous les niveaux et dans toutes les structures de la communauté municipale et de ses habitant∙e∙s. Au-delà du modèle consultatif de la démocratie participative, cette démocratie par les habitant∙e∙s doit leur permettre de co-construire les décisions publiques. Cela implique la transparence : la construction et la validation des décisions publiques doit être publique. Pour que les motifs de décision puissent être évalués, les sources des débats doivent également être accessibles.

  • Transition écologique : la municipalité et les citoyen.ne.s doivent agir de manière responsable, préserver les ressources naturelles et la biodiversité, réduire l’impact de nos activités et développer de nouveaux modèles économiques.

  • Ouverture des élu∙e∙s : aucun programme n'est parfaitement neutre, les problèmes et les solutions évoluent d'une manière qui n'est que partiellement prévisible, la meilleure solution est souvent celle qui n'avait pas été anticipée. Les élu∙e∙s doivent se faire un honneur d'accueillir avec sérieux les propositions qu'ils n'attendaient pas.

  • Respect de la vie privée : la liberté et le développement par chaque individu de ses facultés propres nécessitent qu'un domaine privé sans surveillance soit absolument préservé.

  • Justice sociale : un individu ne peut se former si les outils idoines ne sont pas mis à sa disposition. En ce sens, le développement des communs doit faire partie des priorités dans la gestion d'une commune.

  • Transition numérique: Les municipalités doivent fixer des objectifs d'abandon de technologies numériques non-respectueuses des données personnelles et s'engager à promouvoir des technologies transparentes et ouvertes chaque fois qu'elles remplissent les attentes minimums. Les technologies fermées et propriétaires déployées dans les écoles des communes (et sous la responsabilité de ces dernières) ne seront plus financées par les municipalités d'ici la fin de la mandature. Dans le cadre de la transition numérique, les municipalités soutiendront financièrement ou humainement le logiciel et le numérique libre, à minima et pour l'ensemble de la mandature, à hauteur des dépenses engagées pour les technologies propriétaires.


0 argument pour

1 argument contre

  • Ferguson
    le 07/09/2019 à 20:24

    Les technologies fermées et propriétaires déployées dans les écoles des communes (et sous la responsabilité de ces dernières) ne seront plus financées par les municipalités d'ici la fin de la mandature. Dans le cadre de la transition numérique, les municipalités soutiendront financièrement ou humainement le logiciel et le numérique libre, à minima et pour l'ensemble de la mandature, à hauteur des dépenses engagées pour les technologies propriétaires.

    Ces considérations ne portent-elles pas déjà sur des points de programme plutôt que sur des valeurs ?

    1

  • Aucune source proposée