Groupes convoqués
Assemblée Permanente
Type de réunion
Discussion et co-construction

Référendum d'initiative Citoyenne

Relaxx - Zidjinn, gna

Le référendum d’initiative populaire est un fondement démocratique nécessaire car le peuple doit pouvoir reprendre le pouvoir à tout moment sur toutes choses si on veut être dans une réelle démocratie. Nous n’abandonnons plus notre pouvoir lors d’une élection si nous pouvons le reprendre à tout moment et le peuple a réellement le pouvoir si tout pouvoir donné à un élu peut être aussi exercé par le peuple. En soi, le droit du peuple a organiser un référendum est un droit fondamental.

Bien qu’étant déjà au programme du PP, il n’était pas clairement défini et n’apportait aucune réponse à la critique principale du référendum sur l’aspect simpliste d’une question réduite avec un choix de réponse réduit (oui ou non). Cette proposition :

précise qu’il a pouvoir en toutes matières, car il ne peut pas être vu comme démocratique si on limite son pouvoir.
introduit la possibilité de contre-proposition pour donner un réel choix aux électeurs
utilise le jugement majoritaire pour départager au mieux les différentes propositions.

Discussion Discourse : Référendum d’Initiative Populaire/Citoyenne



Le point de programme Référendum d’Initiative Populaire 1 est remplacé par :

Le référendum peut être à l’initiative du président, du parlement ou des citoyens.
Le référendum a pouvoir en toutes matières
Des contre-propositions peuvent être proposées par le président, le parlement (collectivement ou par groupe parlementaire) ou par des citoyens
Le scrutin est fait au jugement majoritaire

Un référendum peut être lancé suite à :

Une initiative citoyenne recueillant un nombre de soutien supérieur à 3% des électeurs ; la période de recueil ne pourra pas excéder un an
Un vote à la majorité absolue du Parlement
Une décision du Président

Une fois un référendum lancé :

Une période de 6 mois sera ouverte pour déposer les contre-propositions, celles issues d’une initiative citoyenne doivent recueillir un nombre de soutien supérieur à 3% des électeurs
A l’issue de la période de recueil des contres-propositions, un débat d’au moins 3 mois et d’un maximum de 6 mois sera organisé à l’issue duquel aura lieu le scrutin
Une égalité d’exposition médiatique et de propagande officielle lors de la période de débat devra être respectée pour la validité du scrutin

0 argument pour

0 argument contre


  • Aucun amendement proposé